Êtes-vous prêt à être indépendant ?

1224
etre independant creer gagner

Que vous les appeliez des entrepreneurs ou travailleurs indépendants, consultants, pigistes, freelance, ou des gérants d’entreprises, le nombre d’indépendants en France comme dans le monde est à la hausse. Et si vous êtes déjà un travailleur indépendant ou envisagez de rejoindre leurs rangs, vous serez intéressé par les derniers résultats d’une étude en cours sur ces travailleurs indépendants par MBO Partenaires.

La main-d’œuvre indépendante passe par un processus de défrichage et de profonde mutation du monde du travail. Cela nous le savons et le sentons depuis plusieurs années. Que le chômage baisse comme aux Etats-Unie ou augmente comme en France, le phénomène est identique : Il y a de plus en plus de personnes indépendantes professionnellement.
Ceux qui ne trouvent pas satisfaction dans ce type de travail, reviennent pour la plupart dans le monde de l’emploi traditionnel.

Par contre, il s’agit d’une évolution nuancée, car durant l’année écoulée, le nombre de travailleurs indépendants à temps plein a diminué de 5 % aux Etats-Unis, pour un total de 16,9 millions d’Américains. Cependant, le nombre de travailleurs indépendants à temps partiel (moins de 15 heures par semaine) est resté stable, à 12,4 millions.

Pourquoi les gens choisissent le travail indépendant? Une activité à temps plein et à temps partiel, selon l’enquête, est d’abord motivée par vouloir plus de liberté, de flexibilité et de contrôle sur leur vie. Ce sont les principales raisons surtout pour le choix du temps partiel des travailleurs indépendants.
Pour 61 %, c’est parce qu’ils doivent compléter leur revenu. Pour finir, 4% le font aussi pour travailler une passion ou un centre d’intérêt. On ne devient pas indépendant par contrainte : Plus de 7 sur 10 disent avoir fait eux-mêmes le choix de travailler de cette manière sans contrainte.

L’argent est aussi un facteur de motivation : 47% des travailleurs indépendants dans l’enquête disent qu’ils font plus d’argent en travaillant pour leur propre compte par rapport à ce qu’ils pouvaient obtenir dans un emploi traditionnel.
Cette année, 17,9 % des travailleurs indépendants déclarent avoir gagné plus de 90 000 € sur leur dernière année d’exercice, soit une augmentation de 50 % depuis 2011 (derniers chiffres sérieux). Le revenu brut moyen pour tous les travailleurs indépendants ont augmenté de 30 % en 5 ans.

La main-d’œuvre indépendante est également plus en plus jeunes. Beaucoup des personnes âgées de 21 à 36 ans commencent indépendant directement après leurs études. Cette tranche d’âge représente 40 % des indépendants, alors qu’ils représentent 34 % des travailleurs salariés.

Une raison déterminante de l’accroissement des indépendants est qu’il est devenu moins risqué de l’être. Il y a plus d’infrastructures en place pour soutenir les travailleurs indépendants, comme les espaces de coworking et des applications permettant le travail indépendant. Ces éléments contribuent de façon significatives au développement du nombre de travailleurs indépendants.

De plus les entreprises utilisent de plus en plus les indépendants. Ils n’ont plus peur d’externaliser certaines missions, parfois stratégiques pour l’entreprise comme pour la transformation digitale.
Cela crée plus d’opportunités pour un indépendant. Il peut ainsi faire des aller-retour entre le fait d’être indépendant et d’être salarié.

L’enquête montre que les salariés devenus travailleurs indépendants, on choisit cette voie et y reste environ une dizaine d’années. Ce sont ceux qui ont développé cette activité à temps plein et non en complément d’activité.
Parmi ces travailleurs indépendants 70 % déclarent pour l’enquête qu’ils envisagent de rester indépendant. 63 % de ces mêmes travailleurs indépendants souhaitent se développer en créant une entreprise et en embauchant et 15% d’entre-eux souhaitent réintégrer à terme une grande entreprise.

Quel est donc l’avenir des travailleurs indépendants ?
MBO Partenaires prévoit que le nombre de travailleurs indépendants à temps plein et à temps partiel augmentera. Aux Etats-Unis, en 2021, cette augmentation atteindra 16,4 %,  représentant 34,1 millions, soit 29 % de la main-d’œuvre. Bien-sûr ces chiffres importants sont à mettre en perspective avec la démographie américaine. D’autant que le phénomène se développe plus vite aux Etats-Unis qu’en Europe. Mais l’Europe a un potentiel très important de développement de ce type d’activité. La contrainte la plus importante est la disparité des législations nationale en la matière. L’Europe représente pourtant un marché très important en volume et en valeur, mais morcelé.

Est-ce que vous envisagez de devenir un travailleur indépendant, pigiste, entrepreneur ou freelance ? Vous serez heureux de savoir que la plupart de ceux qui ont choisi cette vie ne changerait rien. Près des 2/3 des indépendants à temps plein expriment une très grande satisfaction. 22 % des travailleurs indépendants note leur satisfaction à 10 sur une échelle allant de 1 à 10. De toute évidence, la récompense de l’objectif de vie, la flexibilité et l’autonomie des travailleurs indépendants fait plus que compenser pour les défis et les risques de ce type d’activité.

Alors, prêt à tenter ?

Franck de CREER-GAGNER | Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés
www.creer-gagner.com | contact@creer-gagner.com
Abonnez-vous à la Chaîne Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Linkedin

A lire aussi :
– Vous aussi vous avez peur de la 4ème révolution ?
– Comment avoir l’esprit d’entreprendre ?
– L’entrepreneuriat en France
– 3 leviers pour développer son entreprise sans risque
– Gagner sa vie sur Internet en 7 actions
Coworking, c’est quoi ?
– Le client ne veut pas parler à un robot
– Business plan, 70 questions pour le réussir
– Business Plan, comment le construire ?