L’entrepreneuriat en France

1361

La France est championne de la création d’entreprises en Europe. Il est très facile de créer une entreprise, mais c’est dans la durée que l’entrepreneuriat doit être développé et sécurisé.

Porté par le Gouvernement pour développer l’esprit entrepreneurial en France, il souhaite encourager la création d’entreprises, leur développement et l’investissement. L’objectif est de créer de l’emploi et relancer la croissance. Pour cela, il faut soutenir les entrepreneurs sur 3 principaux volets :

  • Développer l’esprit entrepreneurial,
  • aider au développement des entreprises,
  • reconnaître la prise de risque de l’investissement au service de l’emploi.

Développer l’esprit entrepreneurial

  • Développer l’esprit d’initiative et l’innovation dans les dispositifs d’éducation du secondaire (de la 6ème à la terminale) ainsi que dans l’enseignement supérieur.
  • La création d’un fonds pour la création d’entreprises dans les quartiers défavorisés.
  • La mise en place d’un dispositif Entrepreneur Etudiant, permettant déjà aux étudiants qui créent une entreprise à l’issue de leurs études de continuer à bénéficier du statut d’étudiant.
  • Supprimer le fameux « 040 » du fichier bancaire des entreprises (FIBEN) de la Banque de France permettant aux dirigeants ayant connu une seule liquidation judiciaire depuis trois ans de rebondir à nouveau en tant qu’entrepreneur.
  • Créer un « visa entrepreneur » pour attirer les jeunes talents étrangers en France.

Aider les entreprises à se développer

  • Favoriser l’implantation des PME françaises à l’étranger à travers des « maisons de l’international » aux Etats-Unis et en Asie. Cette expérimentation complèterai l’action des CCI Internationales déjà implantées.
  • Inciter les grandes entreprises à investir dans les jeunes PME innovantes. En ouvrant le droit à un amortissement fiscal de ces investissements.
  • Etendre les dépenses éligibles aux exonérations de charges sociales du statut Jeunes entreprises innovantes (JEI) aux charges de personnel affectées à l’innovation.
  • Créer un fond pour l’innovation sociale au niveau de la BPI pour aider à développer les entreprises ayant une vocation sociale et solidaire en France.
  • Créer un « pass’ entrepreneur numérique » pour un accompagnement à l’entrepreneuriat et comportera un mécanisme de signalement des complexités administratives vécues par les entreprises.

Reconnaître la prise de risque de l’investissement au service de l’emploi

  • Pour la simplification et de l’attractivité, réformer le régime des plus-values mobilières.
  • Développer le segment boursier dédié aux PME et aux ETI.
  • Concernant le Plan épargne en actions, élever son plafond à 150 000 euros et permettre en plus l’investissement jusqu’à 75 000 euros dans les PME et ETI.
  • Développer le cadre juridique du Crowdfunding en France pour le développement de projets entrepreneuriaux.

C’est ainsi que le Gouvernement français a édité 10 engagements en faveur de l’entrepreneuriat :
engagement creer gagnerL’entrepreneuriat féminin doit aussi être développé car ce n’est que 30 % des créateurs d’entreprise et nous constatation depuis plusieurs années. Seulement 10% des entreprises innovantes récemment créées sont dirigées par une femme.

Et vous quelle est votre action en faveur de l’entrepreneuriat en France ?

Franck de CREER-GAGNER | Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés
www.creer-gagner.com | contact@creer-gagner.com
Abonnez-vous à la Chaîne Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Linkedin

A lire aussi :
– MonBanquet ou le buffet à domicile
– 3 leviers pour développer son entreprise sans risque
– Gagner sa vie sur Internet en 7 actions
Coworking, c’est quoi ?
– Le client ne veut pas parler à un robot
Innovation, le modèle israelien
Innovation, Comment financer ?
– Business plan, 70 questions pour le réussir
– Business Plan, comment le construire ?