Après le Brexit, le Royaume-Uni a vu le nombre de création d’entreprises diminuer fortement. Faire face à l’incertitude et rester dans l’Europe a conduit de nombreux entrepreneurs à créer ailleurs. Beaucoup ont décidé de créer leur entreprise en Irlande.

Déjà en avril 2016, j’avais réalisé une vidéo sur la création d’une entreprise en Irlande. Cette vidéo a connu un succès significatif et surtout a généré beaucoup de contacts pour des projets de créations d’entreprise. Un certain nombre se dirigeait finalement vers l’Angleterre pour avoir parfois une adresse à Londres.
Depuis le référendum au Royaume-Uni confirmant la volonté de sortir de l’Union Européenne, les entrepreneurs en place et tous ceux qui souhaitaient installer leur business en Angleterre, se sont retrouvés dans une incertitude complète. Le lieu d’implantation est pourtant très important et ne pas savoir comment gérer cette situation mouvante, c’est très compliqué.
Les entrepreneurs ont donc décidé de bouder Londres et l’Angleterre pour une destination anglophone présentant une politique favorable aux entrepreneurs. L’Irlande s’est effectivement imposée.

Pour commencer, l’Irlande est bien un membre de l’Union Européenne et ce n’est pas un pays considéré comme un Paradis Fiscal.

Mais elle offre des conditions extrêmement avantageuses aux grands groupes comme Google, Apple, Ebay qui savent profiter de montages fiscaux complexes comme le Double Irish, depuis interdit.

Ce montage ne peut se faire correctement qu’avec l’aide d’avocats fiscalistes hautement rémunérés. Il ne s’agit pas de notre sujet.

L’Irlande est avant tout une terre qui favorise l’initiative entrepreneuriale et particulièrement dans les nouvelles technologies. Les secteurs de prédilections sont le e-commerce, les FinTech, les biotech et les CleanTech.

Si vous cherchez à rayonner sur l’Europe depuis un pays européen, l’Irlande est un excellent choix pour y implanter votre siège social. Les structures d’informations sont simples et efficaces.

L’Irlande peut aussi être un centre de Trading pour vos activités avec l’Europe, car l’Irlande offre 3 avantages très intéressants :

  • Un taux d’impôts sur les Sociétés à 12.5%, tout à fait comparable à la Suisse
  • Un numéro de TVA Européens
  • Une gestion en EURO
  • Un accès aux normes SEPA pour les flux financiers

L’Irlande n’applique pas d’impôt anticipé (withholding tax) en Europe ou avec les pays ayant signé un traité, les dividendes peuvent donc remonter librement aux actionnaires. L’impôt sur les dividendes est à 0%.

Quels types de société ?

La forme de société la plus utilisée en Irlande par les entrepreneurs étrangers est la « Private Company Limited by Shares ».

Cette société est reconnaissable grâce à la terminaison de sa dénomination sociale, dotée de la mention « Private Limited » ou « Pte Ltd ». Ce statut est l’équivalent de la société à responsabilité limitée française.

Les particularités de cette forme de société sont :

– Un seul d’actionnaire est suffisant avec un maximum de 149 actionnaires
– L’actionnaire peut être une personne physique ou morale
– 100% des parts peuvent être détenues par un non-résident
– Au moins 2 Directeurs : dont 1 doit être résident Européen
– L’anonymat est possible via services de Nominee Directeur et Nominee Shareholder

Quelles obligations ?

Il est obligatoire de tenir à jour une comptabilité et de publier vos comptes chaque année. De ce fait, l’Irlande est plutôt considéré comme une juridiction Onshore.

Quels sont les avantages ?

  • La création d’une société est très peu coûteuse : de 200 à 600 Euros environ
  • Il n’est pas nécessaire de libérer le Capital Social
  • Pas de taxe professionnelle
  • Une administration centralisée et performante
  • De 3 à 7 jours pour créer votre société
  • Anonymat possible : service de Nominee Directeur et Nominee ShareHolder
  • La forme juridique des sociétés en Irlande est Private Limited Company. La responsabilité des actionnaires est donc limitée.
  • Une place financière parfaitement crédible pour une activité commerciale, de trading ou pour une holding
  • Une gestion en EURO
  • Un accès à l’Europe grâce à un Numéro de TVA Européen
  • Un accès aux normes bancaires SEPA

Comment enregistrer une entreprise ?

  • Si vous parlez couramment anglais c’est possible de créer votre société en Irlande, sinon, vous pouvez créer votre société avec www.societe-france-irlande.com
  • Si vous optez pour une démarche directe, elle peut se faire principalement par l’intermédiaire d’un formulaire ‘’Form A1’’ pour la création d’une LTD. Mais ce document n’est qu’une partie du dossier de constitution de votre société en Irlande.

De plus…

  • L’économie irlandaise a progressé de plus de 5 % en 2014. C’était la plus forte croissance européenne.
  • Le chômage a reculé consécutivement ces 3 dernières années
  • Le coût du travail est un des moins élevé d’Europe avec un environnement social développé

Coût du travail en € par heure

créer son entreprise en Irlande

La croissance du PIB

creer-son-entreprise-en-irlande-2

créer société Irlande

Téléchargez le Guide pour créer votre société en Irlande.

Je veux recevoir le guide GRATUITEMENT

 

 

 

 

Voici la vidéo qui vous explique comment créer son entreprise en Irlande :


Si vous voulez recevoir gratuitement la fiche complète pour créer votre entreprise en Irlande, inscrivez-vous.

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)


partage facebook Irlandepartage linkedin Irlande
franck brunet

Franck de CREER-GAGNER | Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés
www.creer-gagner.com | contact@creer-gagner.com
Abonnez-vous à la Chaîne Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Linkedin

A lire aussi :
– Préparer les tout petits : Super-Enfant.com
– Êtes-vous prêt à être indépendant ?
– Vous aussi vous avez peur de la 4ème révolution ?
– Comment avoir l’esprit d’entreprendre ?
– L’entrepreneuriat en France
– 3 leviers pour développer son entreprise sans risque
– Gagner sa vie sur Internet en 7 actions
Coworking, c’est quoi ?
– Le client ne veut pas parler à un robot
– Business plan, 70 questions pour le réussir
– Business Plan, comment le construire ?

2 COMMENTAIRES