Comment démarrer une entreprise – Partie 2/3

301
comment démarrer entreprise

9. Collecter des fonds

OK, Parlons de choses plus intéressantes maintenant : Financer votre projet.

Dans la 4ème, nous avons créé un Business Plan pour notre nouvelle entreprise. Mais que faire si cet exercice a révélé que vous n’avez pas assez de fonds pour démarrer l’entreprise ?

Ne vous inquiétez pas, c’est très courant. Beaucoup d’entrepreneurs commencent leur projet entreprise en mode test avec le minimum de moyen, mais cela ne tient pas très longtemps. Il y a des contre-exemples. J’en suis un : J’ai créé mes deux premières entreprises avec seulement 2 500 euros. J’ai lancé avec succès la première, puis je l’ai revendue. La seconde a tellement décollé que je n’ai pas pu suivre et financer la croissance. Elle a générer plus de 600 K€ la première année avec 25K€ de résultat après impôts.

Il y a plusieurs stratégies que vous pouvez adopter s’il y a un écart entre le montant que vous avez celui dont vous aurez besoin.

Une méthode est particulièrement populaire chez les entreprises en ligne, basées sur les services : Le bootstrapping, ce qui signifie que l’entreprise va maintenir les coûts de production très bas et va construire une entreprise viable et rapidement rentable avec un investissement minimal. Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous propose bientôt un guide pour démarrer votre entreprise en ligne avec cette méthode. Si vous êtes intéressé, faites-le moi savoir  : contact@creer-gagner.com

Mais, même si vous voulez démarrer une entreprise plus traditionnelle qui nécessite des investissements dans l’équipement, les locaux, les matières premières, vous avez encore plusieurs leviers pour recueillir des fonds.

10. Créez et testez votre premier produit ou service

Avant de vendre vos produits ou vos services dans le monde entier, il est très intéressant de tester votre bonne idée de la tester sur une petite échelle.

Faire de cette façon peut vous aider rapidement à identifier les problèmes et à les corriger dès le début, avant de dépenser beaucoup d’argent à produire sur une grande échelle, et à risquer de nuire à votre réputation. Mettez-vous en mode agile et voici quelques points à suivre pour tester un produits avant même de le lancer à grande échelle : Cela passe par la méthode des pré-vente.

En effet, j’ai vu tant de personnes travailler pendant 6 mois sur leur produit sans se poser la question : Est-ce que mon produit intéresse quelqu’un ? Il y a beaucoup d’entrepreneurs passionnés convaincus par leur projet au point d’en être aveuglé. Mais vous pouvez avancer sur la thématique de votre projet en créant par avance une liste de prospects intéressés par cette thématique. Par exemple, vous vous lancez dans la distribution en ligne de cafés du monde. Avant de vendre, vous pouvez ouvrir une page Facebook et communiquer des informations sur les cafés du monde. Vous regrouperez rapidement des personnes intéressées si votre action sur les réseaux sociaux est efficace.

Donc voici la marche à suivre :
– Créez votre page Facebook
– Rédigez des articles sur votre thématique et partagez-les
– Créez une page vers laquelle vous dirigez votre audience : Une Squeeze page, pour capter les emails et un prénom
– Récoltez des emails de personnes intéressées et construisez votre liste
– Créez un compte PayPal ou un compte Stripe pour pouvoir être payé
– Créez une landing page, c’est à dire une page de vente avec la présentation du produit proposé qui n’est pas encore fini.
– Proposez sur cette landing page, votre produit en précommande
– Faites venir votre trafic sur cette page depuis les réseaux sociaux ou en organisant un emailing.

Ensuite, vous recueillez les retours, vous analysez les consultations, les clics, les conversions, le niveau de chiffre d’affaires. Sur cette base vous pouvez imaginez la suite de votre produit. Vous pourrez le modifier ou l’abandonner si vous n’avez pas le résultat escompté. En tout cas c’est une façon efficace et peu coûteuse de tester votre produit rapidement sans y investir beaucoup.

Vous pouvez appliquer la même méthode aux entreprises de services. Par exemple, si vous mettez en place un studio photo, vous pouvez proposer des séances de photos gratuites à un nombre limité de personnes en échange d’un feedback sincère et détaillé. Même si vous êtes confiant dans votre projet et dans vos compétences, il peut y avoir une faille ou une optimisation à apporter.

La clé du succès de ce processus est l’apprentissage par l’expérience utilisateur et l’adaptation/modification du projet.

GARDEZ EN TÊTE 3 MOTS-CLÉS CRÉER, MESURER, APPRENDRE

11. Trouver un emplacement

Si vous commencez une activité en ligne, cette étape peut ne pas s’appliquer. Mais, je pense que les entreprises du web ont beaucoup à gagner en ayant un emplacement physique, que ce soit un magasin ou simplement une surface d’exposition. Cela peut être une surface éphémère.

Ce qui est bon pour vous dépend du type d’entreprise que vous démarrez. Si c’est une entreprise de vente au détail qui s’appuie fortement sur les achats saisonniers comme les fruits, les légumes ou les fleurs, un emplacement de premier choix peut faire une énorme différence pour les ventes. Dans ce cas, il peut être utile de payer plus pour louer un espace avec beaucoup de trafic de passage et peu de concurrence directe.

Là aussi il y a 3 mots-clés à retenir pour un emplacement de premier choix : L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement !

Si, d’autre part, vous avez juste besoin d’un bureau ou d’un espace pour produire et stocker les produits que vous vendez en ligne, alors vous pouvez opter pour un local peu cher de loyer se trouvant au fin fond d’une zone d’activité.

Dans les deux cas, il y a beaucoup d’autres facteurs à considérer, comme prévoir de la place pour une croissance future, surtout si vous envisagez d’embaucher. Ceci afin d’éviter un déménagement à chaque étape de votre croissance. Choisissez aussi un lieu proche de vos principaux fournisseurs ou proche des axes de communication : Proche de l’autoroute, d’une gare, d’une grande ville ou d’un aéroport.

12. Embaucher si nécessaire

C’est une autre étape qui ne s’appliquera pas non plus à toutes les entreprises. Si vous souhaitez restez seul en ayant la possibilité de déléguer et sous-traiter une partie de votre activité, alors continuez ainsi. Mais si vous avez besoin d’embaucher alors prenez conseil sur la possibilité financière de le faire dans de bonnes conditions. Prévoyez d’embaucher avec de bons outils pour effectuer la mission et pour bien accueillir votre premier salarié.

C’est un temps de l’entreprise et pour l’entrepreneur très important. Cela peut être une étape décisive pour accélérer le développement de l’entreprise. Mais cela représente aussi un risque important. C’est aussi prendre en compte qu’une personne va s’impliquer dans votre projet et qu’elle prend un risque si votre ebtreprise est un échec. Vous avez une responsabilité. Donc réfléchissez !

De plus, il y a beaucoup de règles que vous devez respecter lorsque vous devenez un employeur, comme faire les bonnes déclarations, mettre en place les salaires et toute la partie sociale. Vous devez fournir un lieu de travail en toute sécurité. Entourez-vous de conseils.

13. Organisez et structurez la gestion de votre entreprise

Garder des états financiers précis est une exigence fondamentale pour la gestion de votre entreprise. Ne pas le faire peut vous mettre en difficulté avec les autorités fiscales. De plus c’est juste une mauvaise pratique commerciale – si vous n’avez pas une image claire et précise des entrée et des sorties, vous pourrez anticiper les difficultés et anticipé des opportunités d’investissement.

J’ai vu une fois un entrepreneur qui ne savait pas gérer un plan de trésorerie, pire, il croyait le savoir. Au bout de 4 mois il ne pouvait plus cacher d’avantage ses incompétences et la société à coulé. Cela aurait pu être évité.

Heureusement, pour la plupart ce n’est pas une étape difficile. Il y a pléthore d’applications comptables et de logiciels comme QuickBooks, Xero ou NetSuite pour n’en nommer que quelques-uns. Beaucoup d’entre eux offrent des essais gratuits, alors testez-les pour un mois et voyez lequel est le plus adapté à vos besoins.

Et bien-sûr, ne passez pas à côté de l’expert comptable. Je le conseille fortement, même si celui-ci ne vous apportera qu’une vision passée de votre entreprise. En effet, un bilan comptable est une photo de l’activité de l’année écoulée. Il est souvent 6 mois trop tard si vous devez mettre en place des correctifs.

Alors complétez cela par vos tableaux de bord et mettez-les à jour tous les jours, surtout le plan de trésorerie. Vous compléterez avec un tableau de bord commercial simple pour piloter l’activité.

Lire la suite de l’article… > Cliquez ici

 

Lire la partie 1 : >Cliquez ici

franck brunet strago créer gagner
Franck de CREER-GAGNER
Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés
Abonnez-vous à la Chaîne Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Linkedin