La loi du doute

438
loi doute creer gagner

Vous connaissez sûrement cet adage « Quand il y a un doute, il n’y a pas de doute » ?

Sinon, maintenant vous la connaissez !

Mais cet adage m’a guidé et m’a évité bien des embuches. Je souhaite partager avec vous cette petite philosophie de la vie d’un entrepreneur. Ce qui qui est bien c’est que ceci peut aussi s’appliquer dans d’autres situations, autre que professionnelles.

Prenez l’image d’un escalier en très mauvais état et un escalier en fer en excellent état. Vous empruntez lequel ?
Oui, moi aussi. Et vous pouvez appliquer cela à beaucoup de situations : « Quand il y a un doute sur l’escalier, il n’y a pas de doute je prends le plus solide » . Ainsi je limite les risques. Certains appelleront cela un doute positif (cf Descartes). Non, c’est un doute dissuasif, limitatif de risques.

Nous vivons dans un environnement où les risques sont permanents, anodins souvent et impactants parfois. Les évaluer et les contourner demandent beaucoup d’attention et d’énergie pour aboutir souvent à un résultat médiocre. Vous, entrepreneurs, cadres, on vous demandent beaucoup et souvent. Prendre des risques et les surmonter est très valorisant, mais dans cette longue courses il faut savoir se préserver pour les vrai défis, ceux qui sont inévitables et lourds de conséquences.

Cette approche m’a permis de me concentrer sur de vrais enjeux. Je l’ai inscrit comme une véritable méthode d’aide à la décision.

Vous me direz que le pire n’est jamais certain, mais il est possible. Alors quel choix faites-vous ?
– Déjà envisagez toutes les hypothèses, les scénarii, les stratégies de sortie, les alternatives.
– Evaluez le pourcentage du risque
– Déterminez l’enjeu, l’objectif, le retour sur risque
– repérez vos alliés et vos concurrents

Là vous serez plus à même pour prendre une décision objective.

Vous avez identifié un nouveau fournisseur, mais il répond « oui » à tout ce que vous demandez… trop beau !
Un partenaire vous demande de faire un effort significatif sur une opération marketing en vous promettant un retour sur la prochaine opération… Pfff !

Donc maintenant, lorsque vous voulez signer un contrat, lancer un nouveau produit, aller sur un nouveau marché, recruter,… Demandez-vous si un doute subsiste

Franck de CREER-GAGNER | Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés
www.creer-gagner.com | contact@creer-gagner.com
Abonnez-vous à la Chaîne Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Linkedin