Optimisation fiscale de vos gains ?

254

Avant de commencer à lire cet article un peu sensible, je vous invite à prendre en compte ces 3 points :
– Tout revenu doit être déclaré auprès de l’organisme public concerné.
– Cet article et ce site traitent d’informations légales et je recommande d’appliquer correctement ce que dit la loi (Nul n’est censé l’ignorer).
– Et pour finir, il s’agit d’être malin, mais de ne pas faire le malin. Vous comprenez mon propos  ;o))

Lorsque l’on a dit cela, nous pouvons ensuite librement dire que le poids des impôts est lourd – Ce n’est pas interdit de la dire. En France, il est très facile de créer, mais difficile de gagner. En fait, lorsque cela fonctionne, c’est à ce moment que les difficultés commencent. Je vous écris par expérience et je ne suis pas le seul à l’avoir vécu.

Dans ce site, je traite principalement d’informations liées à la création d’activité via le Web. Beaucoup de ces informations sont aussi valables pour un business offline. Mais aujourd’hui, une activité déconnectée du web se coupe d’une possibilité formidable de communiquer, de se développer, de partager et de gagner.

Cet article est une espèce d’introduction à une petite série d’articles sur le sujet. Pourquoi ?
Pour trois principales raisons :
La première raison est que j’ai eu souvent des demandes d’informations à ce sujet. Des personnes qui connaissent mon parcours et savent que le chemin est miné. Il est très facile de se tromper. J’ai donc eu beaucoup de sollicitations concernant l’optimisation fiscale.
La seconde raison est qu’aujourd’hui il est aussi possible de créer à l’étranger et d’avoir une activité aussi en France depuis u autre pays. Le Web permet cette vision du business sans esprit de frontières. Il y a des différences de cultures et de façon de faire (commerciale, juridique, fiscale, sociale,…) mais il n’y a pas d’interdictions à avoir une activité au niveau européen, au niveau francophone (France, Belgique, Luxembourg,…).
Pour finir avec la troisième raison, le poids des charges sociales et fiscales sont très significatives. C’est ce point qui pousse à considérer leur business différemment : Vouloir sauvegarder un maximum de leurs gains.

Franck de CREER-GAGNER