créer société Irlande

Il y a des moments clés dans une vie qui peuvent vous faire changer de direction. Créer ma société en Irlande a été pour moi un virage, un point pivot qui a changé ma vie. Pas seulement pour la création en tant que telle, mais surtout pour ce qu’elle a représenté. Comme beaucoup, j’ai suivi un « fil » prévisible : Etudes, mariage, enfants, boulot,… Mais un jour…

Certains d’entre vous doivent se demander pourquoi je parle de créer ma société en Irlande et pourquoi l’Irlande. En fait c’est venu d’une réflexion qui a tout déclenché. J’avais vu un documentaire concernant ces français qui partent entreprendre à l’étranger. Je me souviens de ce comptable français qui est parti aux Etats-Unis pour ouvrir un food-truck. Il avait eu un regret : C’était de ne pas l’avoir fait avant. J’imagine comme beaucoup de personnes qui ont vu ce documentaire, je me identifié à cette personne en me demandant si lui l’a fait, pourquoi pas moi ?

Evidemment, cela a fait écho à une envie profonde de changement déjà ancrée. Si j’avais été épanoui dans mon job, je pense que je n’aurai pas eu la même réaction. Je me suis demandé si je devais prendre le large, je devrai commencer en sécurisant l’aspect professionnel. J’étais salarié mais ma mission avait perdu tout son sens et la gouvernance de l’entreprise avait plutôt tendance à s’endormir sur ses acquis. J’avais besoin de construire et créer.

Alors m’est venu de créer ma société en Irlande car je connaissais la facilité d’entreprendre en Irlande et les aspects « friendly » de ce pays. Donc créer ma société en Irlande est devenu très vite une évidence. D’ailleurs si vous voulez en savoir plus sur créer ma société en Irlande, je vous conseille ce site : www.societe-france-irlande.com

Le début de la délivrance

Lorsque j’ai pu identifier le pays dans lequel j’allais implanter ma société, il s’agissait ensuite de la développer en parallèle de mon activité professionnelle en cours. Je l’ai fait pendant 4 mois et cela n’a pas été simple, mais j’étais de plus en plus motivé car je voyais que ce que je faisais prenait du sens. La motivation retrouvée, c’est vrai que la fatigue de certains jours a vite été oubliée. Je n’avais qu’une idée en tête : Faire décoller la société que j’avais créé en Irlande.

Une bonne surprise

Sur le papier, créer ma société en Irlande était l’étape la plus facile et très peu coûteuse. J’ai même été surpris de me retrouver aussi rapidement à la tête de cette petite entreprise. Un autre point non négligeable qui allait me faciliter la tâche c’était que la gestion d’une entreprise en Irlande est très simple et légère. Mon choix de l’Irlande n’était pas anodin, car j’avais des critères stricts pour le choix du pays. Je ne voulais pas être dans un pays « exotique » dans le sens entrepreneurial du terme, comme les Bermudes, Panama ou un autre pays potentiellement suspect. Il me fallait absolument créer un pays de l’Union Européenne pour être proche, être en monnaie Euro, en zone SEPA. Je me disais que s’il fallait se déplacer, au moins ce serait plus facile et moins coûteux. Mais je n’ai même pas eu besoin d’aller en Irlande pour y créer une entreprise. Tout a été fait à distance.

Sortir de ma zone de confort

De ma petite vie de salarié au fait d’être chef de ma petite entreprise en Irlande, il n’y a eu qu’un pas que je pensais avoir préparé mentalement. Oui, j’étais motivé, mais c’est souvent devant le fait réalisé qu’on se retrouve devant la véritable marche à franchir. C’est un peu comme si on vous donnait les clés d’une voiture pour la première fois – Ok, maintenant il va falloir conduire.

C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’étais enfermé dans des croyances et habitudes de vie. Je touchais finalement les limites de ma zone de confort. Mais cette envie profonde de vouloir changer ma vie me procura de bonnes doses d’adrénaline.

Rentrer dans le « dur »

Le moment était venu de jouer réellement mon rôle d’entrepreneur. Mais ma coquille était encore vide. Je pensais créer ma société en Irlande et ensuite faire du e-commerce car j’avais développé cette expertise. J’avais omis un petit détail : qu’est-ce que je vais vendre ? Quelle va être l’idée de mon projet ?

Dit comme cela, je me rends compte du ridicule de la démarche : Créer sans avoir une idée précise de ce que je voulais faire. C’est la raison pour laquelle je conseille de mener une création d’entreprise avec deux jambes : Les émotions et la raison. Pour ce projet j’étais parti avec un seul moteur au démarrage. Mais la particularité et l’avantage d’avoir une société en Irlande, est que vous pouvez la créer et ensuite la laisser en sommeil sans devoir payer des taxes ou charges s’il n’y a pas d’activité.

Le début de l’idée

J’ai alors adopté une méthode efficace avec un outil incontournable : Google.
En effet, il s’agit d’un outil grâce auquel vous avez accès à toutes les informations suffisantes pour créer une activité. Je ne vais pas entrer dans le détail ici, mais vous pouvez identifier les fortes tendances de recherche, les saisonnalités, le nombre de recherches de mot-clés, la concurrence sur ces mêmes mots, faire une estimation de budget pour un référencement payant…
Bref, vous avez suffisamment d’informations pour orienter une idée de business. Ensuite il faut la tester. Sur ce point, vous pouvez faire un site tout simplement sur WordPress et voir comment réagit votre audience. C’est ce que j’ai fait.

J’ai pu identifier plusieurs pistes de produits et de services à proposer. Je n’ai pas voulu créer un gros site e-commerce pour ne pas tout jouer sur un seul projet. J’ai préféré créer de petits « corners », un site avec une cinquantaine de produits avec une solution de paiement en ligne. J’ai mis en ligne 3 sites en même temps et j’ai travaillé lé génération de trafic pendant 3 mois. Le résultat : J’ai gardé 2 sites – le premier devenu rentable très rapidement, le deuxième aussi mais avec une transformation moins importante car les pris étaient plus élevés et j’ai abandonné le troisième.

Le début de l’aventure

Pendant des années, j’avais avancé un peu comme un automate et à ce moment-là je tenais le moyen d’être plus libre. Je me souviens très bien du moment où j’ai décidé enfin de démissionner. Je me souviens de l’air surpris des personnes à qui je l’annonçais et pour certains, envieux. D’autres faisaient sûrement aussi le rêve de partir vivre une autre aventure, mais parfois, les croyances et l’éducation sont lourdes à dépasser. L’envie n’y est pas pour tous ou pas suffisamment forte pour aller au-delà.

C’est vrai qu’en apparence, créer ma société en Irlande n’a rien de « sexy » mais c’est tout ce que cela induit et change qui le devient.

Je commence à écrire
une nouvelle histoire dans laquelle je ne devine pas la suite

Les sites en place j’ai très vite commencé à enregistrer mes premières ventes. J’ai aussi commencé à mettre en place des lancements de vente de formation en ligne car j’en avais identifié le besoin. Mes premiers lancements ont été rapidement prometteurs.

Le lancement réussi vint le niveau de revenus suffisant pour pouvoir en vivre. Il m’a fallu attendre ou plutôt travailler pendant les 6 mois suivants pour en vivre confortablement. L’aventure était lancée !

Je suis passé d’une vie à une autre

Et ensuite ?

Le problème avec la liberté, c’est qu’on y prend goût et cela laisse place à une soif d’autre chose. Aujourd’hui je choisi ce sur quoi je souhaite travailler, j’apprends toujours, je ne travaille pas moins, mais quelle plaisir de travailler aujourd’hui !

Après avoir créer ma société en Irlande je peux effectivement dire que cela a changé ma vie. Que serai-je devenu si je ne l’avais pas fait… la même chose qu’avant, sans surprises. Je n’aurai pas rencontré toutes les personnes que j’ai eu la chance de croiser. Des personnes libres et transmettre leur envie de construire à travers le monde.

Aujourd’hui mon objectif est de me consacrer de plus en plus à des passions et à les partager. Je souhaite aussi partager avec le plus grand nombre cette expérience. Si cela peut permettre à certains qui le veulent de se libérer et d’entreprendre en Irlande ou ailleurs.

Je ne sais pas ce que je ferai dans 2 ans et c’est cela qui est génial, rien n’est écrit, tout est à faire. C’est passionnant.

Donc si vous aussi l’aventure vous tente de créer votre société en Irlande, contactez-moi :

Franck BRUNET société France Irlande


Franck BRUNET
Pour les Entrepreneurs aventuriers et passionnés
qui veulent créer leur société en Irlande