D’un Business Plan à Cyprien….

1078

Cyprien, Norman, Hugo, Squeezie ou Olivier Roland…

C’est en travaillant avec une personne qui veux créer son entreprise que j’ai été surpris de l’ampleur d’un phénomène.
Cette personne tient un blog sur les possibilités de gagner de l’argent et comment gagner de l’argent sur Internet. Donc jusque-là rien d’original. Elle génère un trafic assez conséquent sur son blog et ses vidéos Youtube, donc tout va bien.
Sauf que l’activité commence à être suffisamment importante pour devoir structurer son activité en France et se mettre en conformité avec les obligations légales françaises. Nous travaillons donc sur un business plan à la française, classique mais complet et détaillé.

Dans le cadre de cet accompagnement, je me suis intéressé aux blogueurs français. J’avais en mémoire quelques noms comme Cyprien, Norman, Hugo, Squeezie ou Olivier Roland. J’ai découvert un secteur d’activité très dynamique sur le sujet avec des résultats très surprenants. La difficulté de ce business plan était de décrire un écosystème relativement récent dans lequel le paysage est en pleine mutation sur un modèle qui change en fonction des modes et des usages sur Internet.

Je prends l’exemple de Cyprien qui représente à lui tout seul plus de 300 000 recherches de son prénom sur Google tous les mois. Je suis bluffé car je ne découvre pas un contenu important, ni même de fond, mais Cyprien compte tout de même plus de 9 millions d’abonnés. Ce nouveau business model génère une valeur relative qui ne m’est pas évidente au premier abord. Mais en seconde lecture, je constate à la vue des commentaires que, toujours Cyprien par exemple, ne fait qu’animer une certaine audience. Les prétextes de ses vidéos sont étonnants mais c’est surtout sur l’esprit que je note une nouveauté de ton comme Norman sur Youtube. Olivier Roland est, à mon sens un cas différent, dans le sens où il se base sur une thématique que je parviens plus à cerner : « Le blog de ceux qui se bougent ». Olivier Roland y parle d’indépendance financière, donc il parle aussi de gagner de l’argent sur Internet pour être direct, mais d’une façon plus intelligente car il passe par un contenu de fond plus évident. Il est moins sur une posture, sur une animation vidéo, mais plus sur le comment faire et le comment être.

Je pense que tous ces blogueurs, Cyprien, Norman, Hugo, Squeezie ou Olivier Roland, ont l’audience qu’ils méritent, car chacun d’eux ont su mettre en scène leurs particularités et leurs différences quel que soit le contenu et la façon de le transmettre.
En tout cas construire un business model pour un web entrepreneur faisant de son offre ses vidéos est un modèle très intéressant dans la façon de générer de la valeur et de développer la relation avec son audience. Mais cette audience est à la fois un partenaire et un client dans certains cas.
Il va donc être très intéressant de réaliser le canvas du business model de cette activité.
J’émets juste un doute sur la pérennité d’un tel modèle sur le moyen et long terme. Il faudra créer beaucoup de valeur créative pour maintenir l’intérêt.
C’est à ce moment-là que cela promet d’être intéressant : Comment muter un tel business model ? Est-il aussi agile ? Quels seront les nouveaux leviers d’audience et de monétisation ?
Et surtout, il faut tenir compte de ceux qui copient Cyprien et les autres. Je doute qu’une copie de Squeezie soit une bonne stratégie. Est-ce déjà un océan rouge ou il y a-t-il encore de la place ?

Franck de CREER-GAGNER | Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés
www.creer-gagner.com | contact@creer-gagner.com
Abonnez-vous à la Chaîne Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Linkedin